WEWANTSAKE - Sakés - Conservation du Saké (1)
Comment déguster le saké ?
Très simplement : Un verre à vin suffit!
Le saké se déguste comme un vin : on apprécie sa robe, puis ses arômes, et enfin ses saveurs.
Le verre à vin, celui que nous utilisons traditionnellement en Occident, est donc tout à fait adapté à la dégustation du saké.
Il n’est absolument pas nécessaire de posséder des ustensiles spécifiques.
Un produit centenaire de tradition

A déguster et apprécier entre amis

Le saké se déguste comme un vin : on apprécie sa robe, puis ses arômes, et enfin ses saveurs.
Pour tout savoir sur le saké

On boit traditionnellement le saké dans de petites coupes

Le ``choko`` ou ``o-choko``

Au Japon, on boit traditionnellement le saké dans de petites coupes appelées “choko” ou “o-choko”, de quelques centilitres de contenance, et souvent faites en terre cuite, en verre, en laque, etc. Le saké n’est alors pas directement versé depuis la bouteille, mais depuis un “tokkuri”, une petite cruche contenant le plus souvent un ou plusieurs “gô”, une unité de mesure ancienne correspondant à environ 18 cl.

Les choko ont pour inconvénient de peu mettre en valeur les arômes du saké, c’est pourquoi l’usage du verre à vin tend à se développer même au Japon. En revanche, ils ne gênent pas la dégustation de sakés dits “traditionnels”, qui sont secs, peu aromatiques, et plus axés sur les saveurs et les sensations en bouche.

Choko et tokkuri sont en revanche recommandé pour le saké tiède ou chaud.

A QUELLE TEMPÉRATURE DÉGUSTER LE SAKÉ ?

Le saké peut être bu dans une très large plage de températures, entre 5°c et 55°c. Vous trouverez dans la descriptions de tous les produits de Wewantsake.com la température de dégustation conseillée. La plupart des sakés aromatiques, ceux que l'on apprécie le mieux dans les verres à vin, doivent être bus frais ou chambrés, soit entre 5°c et 20°c environ. Ils peuvent aussi être chauffés, mais cela risque de les dénaturer et de leur faire perdre certaines qualités. Les sakés que l'on boit chauffés (25°c et plus) sont généralement plus secs et acides. La sensation en bouche du saké tiède ou chaud change complètement : il gagne souvent en douceur et en profondeur, il est plus rond, les saveurs de riz sont plus présentes. Il est conseillé de chauffer le saké dans un tokkuri au bain-marie. Si vous n'avez pas de tokkuri, n'importe quel autre récipient résistant à la chaleur fera l'affaire. Si vous pensez finir la bouteille, vous pouvez également mettre celle-ci directement au bain-marie. Quand le saké est chauffé, mieux vaut ne pas utiliser de verres à vins, qui concentre les vapeurs d'alcool. Un choko, ou tout autre verre évasé est conseillé.
Informations utiles

COMMENT CONSERVER LE SAKÉ ?

FERMÉ

Le saké se conserve à température ambiante, à l’abris de la lumière et de la chaleur. Il a toute sa place dans une cave à vin. Il peut également se conserver au réfrigérateur.

​Dans ces conditions, la plupart des sakés se conservent sans problème une à deux années. Les sakés plus sec pourront quant à eux être conservés jusqu’à trois ans.

OUVERT

Le saké n’est pas un spiritueux: une fois la bouteille ouverte, il est conseillé de le stocker au réfrigérateur et de le boire rapidement.

Les sakés aromatiques pourront se boire environ une semaine après ouverture, et jusqu’à deux semaines pour les sakés secs.