16 résultats affichés

Afficher Tout

Saké Junmai Ginjo Munemasa

33,90  TTC
Un Junmai Ginjo particulièrement doux qui développe des arômes puissants. Il est sucré et dense en bouche, avec une onctuosité marquée qui rappelle un peu le miel, tandis que des touches salines apportent une agréable fraîcheur. Bu frais, ce “Munemasa -15” ravira particulièrement les néophytes à la recherche d’un saké riche mais facile à boire.

Saké Junmai Ginjo Velvet

42,00  TTC
Un saké moelleux, très végétal : il possède une légère amertume accompagnée par des notes poivrées et fruitées qui lui apportent du dynamisme. C'est un produit fin et élégant, qui accompagnera à merveille des classiques de la cuisine française.

Saké Junmai Ginjo Nogomi Omachi

39,00  TTC
Un saké rustique qui a du corps! Le nez est d'abord végétal, on ressent ensuite les céréales et le cacao, accompagnés de notes tropicales. La bouche est fraîche et moelleuse avec une belle acidité, c'est rustique, épicé avec une légère amertume, on apprécie les touches de melon, de pomme cuite, de radis, ainsi que le riz cuit qui arrive en finale.

Saké Junmai Ginjo Shichida Omachi

50,00  TTC
Un grand saké de la maison Tenzan qui a obtenu le Prix du Président au concours français des sakés Kura Master. Le nez est séduisant et sucré, sur les fruits avec une belle fraîcheur mentholée. En bouche on est charmé par l'équilibre entre le sucré/fruité d'une part, et le côté acidulé rappelant la pomme verte et l'anis. La finale est longue et puissante.

Saké Junmai Ginjo Zuikan Kimoto

31,80  TTC
Un saké de la maison Yamaoka brassé à l'ancienne. Une aromatique calme et traditionnelle typique des sakés "Kimoto", sur le riz frais cuit à la vapeur et les céréales. La bouche est acidulée, minérale, presque iodée, basée plus sur la structure que sur les arômes.

Saké Junmai Ginjo Seikyo Omachi

39,00  TTC
Après un nez vif et envoûtant, on retrouve en bouche un bel équilibre entre une agréable acidité et le côté suave caractéristique de la très rustique variété de riz "Omachi". Le palais est fruité sur les agrumes avec une note herbacée. Médaille d'Or au concours des sakés Kura Master 2020

Saké Junmai Ginjo Itteki Nyukon

11,50 33,50  TTC
Saké très équilibré de la Maison Kamotsuru. Complexe au nez, on est charmé par les arômes fruités et herbacés. En bouche l'attaque est douce et moelleuse, avec une acidité qui prend vite le relais, conférant une richesse gourmande en coeur de bouche. La finale, persistante, est minérale. Un Junmai Ginjo superbement maitrisé et très abordable.

Saké Junmai Ginjo Sumiyama

39,90  TTC
Saké fruité, léger et très rafraîchissant! Il est très agréable au nez, avec des notes de melon, d'anis, de zeste d'orange. L’attaque est étonnante car légèrement perlante. L’ensemble en bouche est agréablement fruité (fraise, melon, ananas), et relevé par une légère acidité rafraîchissante accompagnée de saveurs de céréales. C’est un saké 100% local, produit avec une variété de riz de Saga (“Saga-no-hana“), cultivée juste à côté de la brasserie. Il réjouira les connaisseurs comme les néophytes.

Saké Honshu Ichi Muroka Junmai Ginjo

42,90  TTC
Superbe Junmai Ginjo premium, riche et complexe, élaboré à 100% à base de riz local Senbon-nishiki de qualité supérieure. Saké suave, avec une fraîcheur légèrement acidulée qui rappelle certains vins blancs, il procure immédiatement un plaisir intense en bouche.

Saké Junmai Ginjo Ii Kaze Hana Omachi

31,00  TTC
Un Junmai Ginjo brassé à partir de la variété de riz ancienne et rustique Omachi, cultivée localement. Caractérisé par un nez captivant, expressif, et par une bouche engageante et complexe, bien équilibrée entre acidité et alcool, il accompagnera idéalement les sushis.

Saké Junmai Kimoto Ryusei Yuragi no Nagi

39,10  TTC
Saké kimoto brassé à l'ancienne à partir d'une variété de riz locale. Une bouche profonde, ample, agréablement acidulée avec une finale veloutée. On apprécie aussi le bel umami, typique des sakés de la maison Fujii.

Saké Junmai Shichida

42,00  TTC
Un saké très rafraîchissant ! On retrouve du melon d’eau, de la poire, de l’ananas, de la fraise ananas et de la groseille. On perçoit un côté poivré. La fin de bouche est pleine d'umami.

Saké Junmai Ginjo Kuragokoro

42,00  TTC
Une valeur sûre chez Wewantsake! Le nez est aromatique, il rappelle l'anis, l'ananas, la pomme. L'attaque est agréablement douce et moelleuse, presque veloutée, on ressent vite l'ananas, l'anis, la poire, le tout finement relevé par une fraîcheur mentholée. Une finale sur le riz avec une amertume légère. Sans aucun doute un grand Junmai Ginjo à mettre entre toutes les mains, aussi bien les experts exigeants que les néophytes curieux.

Saké Junmai Ginjo Kiseki no Osake Omachi

38,70  TTC
Saké à base de riz cultivé sans engrais artificiel ni pesticides ! Au nez c’est joliment aromatique, on ressent tout de suite les fruits exotiques, suivis de notes d’anis, de champignons et de réglisse. En bouche l’attaque est comme huileuse, c’est léger, mentholé, poivré et frais. C’est un saké droit et fluide. Médaille d’or au Concours Mondial des Vins Féminalise 2019

Saké Sakehitosuji Yamahai Junmai Ginjo Omachi

41,60  TTC
Un très joli saké en méthode traditionnelle qui peut être servi de multiples façons différentes. Le nez est aromatique et acide, tandis que la bouche est sucrée, pleine d'umami. Le tout forme un ensemble équilibré très plaisant.

Saké Junmai Ginjo Sachihime Dear My Princess

38,00  TTC
Un nectar frais, doux et séduisant! Au nez l'aromatique est intense, avec des notes d'anis, de céréales (son), et de réglisse. En bouche l'attaque est agréablement moelleuse, on reste sur les notes d'anis, avec également un côté très fruité. La finale est légèrement poivrée et mentholée.  À accorder avec des plats ou à siroter à l'apéritif.

Certains sakés jouent sur plusieurs tableaux à la fois. C’est le cas du junmai ginjo. Ce saké correspond à plusieurs techniques de fabrication à la fois, le junmai et le ginjo.

Ce saké est produit par la seule fermentation du riz, mais est aussi produit à partir de grains polis à au moins 60 %.

Qu’est-ce que le junmai ginjo ?

Le junmai ginjo correspond en réalité à deux types de saké à la fois.

Le junmai, d’une part, est un saké dont l’alcool provient de la seule fermentation du riz. Il est produit à partir de trois ingrédients uniquement : le riz, la levure et l’eau.

Le ginjo, lui, se caractérise par le traitement du riz. Celui-ci a été poli à au moins 60 %. Il a aussi une température de fermentation plus basse qu’un saké classique. Enfin, il fermente à partir de levures spécifiques.

Le junmai ginjo est donc un saké qui regroupe l’ensemble de ces caractéristiques.

Origine et histoire du junmai ginjo

Si on l’associe à une tradition très ancienne, le saké, tel qu’on l’apprécie aujourd’hui est plutôt récent dans l’Histoire.

Considéré comme un saké plutôt noble, le mot « ginjo » est employé pour la première fois en 1927. C’est dans les années suivantes que la tendance à polir le riz va grandissante. On voit donc rapidement se multiplier les riz aux grains réduits à 60 % de leur volume initial, voire à 50 % ou moins.

Quant au junmai, s’il renoue avec des pratiques anciennes, il est encore plus récent. Après la guerre, le Japon est en ruines et la priorité est de nourrir la population. La production de riz va donc prioritairement à l’alimentation. Le brassage de saké passe au second plan. Le saké devient donc plus rare et plus cher. Pour palier cette pénurie, on voit donc se multiplier des saké coupés à l’alcool éthylique. Apparu dans les années 1960, le junmai s’inscrit en rupture avec cette pratique. Il se veut un retour aux sources. Il est garanti sans alcool autre que celui produit par la fermentation du riz.

Le junmai ginjo, est un saké produit suivant ces deux traditions.

Comment déguster le junmai ginjo ?

En règle générale, un saké junmai ginjo sera plutôt acidulé. Il a aussi un arôme très fruité. On recommandera donc de le déguster frais ou à température ambiante. Pour lui permettre de s’ouvrir pleinement, on conseille de le servir dans un verre ballon, comme le vin.

En termes d’associations mets-saké, il y a plusieurs possibilités. Des références comme le Munemasa – 15 sont conseillés avec du chèvre au miel, du poisson cru ou des fruits de mer ou des lasagnes. Le Sumiyama, lui, est recommandé avec du saumon fumé, des crustacés, des salades tomate mozzarella basilic, ou de la moussaka. Enfin, le Kuragokoro, lui, est recommandé avec du saumon gravlax ou de la cuisine méditerranéenne.

Dans tous les cas, on a affaire à des saveurs fraîches (du poisson, des salades) ainsi que des plats comportant du fromage. C’est donc un type de saké qui se prête bien pour accompagner des saveurs subtiles, avec des épices, des arômes fruités, et du poisson.

Les saké supérieurs :