Produit du saké depuis plus de 220 ans

Quelques mots sur la maison Tsuji

Saké(s) produit(s) par la maison

GOZENSHU 1859 Junmai Omachi

29,00  TTC
On ne fait pas plus authentique ! Le brasseur a allié le riz Omachi (la plus ancienne variété de riz à saké, née en 1859) et la méthode de fermentation « bodaimo », vieille de plusieurs siècles. Le nez est fruité avec des notes de céréales, d’anis, de menthe et un côté crémeux. En bouche c’est doux avec une surprenante attaque perlante. On ressent une belle amertume (zestes d’agrumes, poivre) accompagnée de touches de fruits à coque, de riz cuit et de champignons.

A propos du producteur

Ce que nous aimons

Cette maison a été fondée en 1804 à son emplacement actuel dans la ville de Maniwa, au sein de la préfecture d’Okayama. Le saké de cette maison était autrefois bu par les seigneurs du clan Katsuyama à Mimasaka, ce qui lui valu le nom « Gozenshu ». Depuis 2007, le maître brasseur est Mme Maiko Tsuji, représentante de la 7e génération de brasseurs.

Leur savoir-faire

Cette maison produit ses sakés en gardant en tête l’idée de participer à l’avenir du riz Omachi. Son but est de créer toutes sortes de sakés à partir de cette variété de riz, d’offrir aux consommateurs toutes les saveurs spécifiques à ce riz. Enfin, elle est la seule maison a avoir fait revivre l’ancienne méthode de brassage “bodaimoto” pour l’allier à la variété Omachi et créer son saké “Gozenshu”.

La préfecture d'Okayama est située au centre ouest du Japon.
Elle compte le plus grand nombre de jours ensoleillés, ce qui lui vaut le surnom de "pays du beau temps".

Une région de SAKÉ.

L'un des produits dont Okayama est fière est son saké. Ce dernier est fabriqué à partir de riz et d'eau, mais ce n'est que lorsqu'on ajoute le savoir-faire à ce mélange que la magie opère et que l’excellence du saké se révèle.

Okayama, riche de son histoire, offre sa beauté naturelle aux visiteurs.

Région touristique.

Okayama est également une destination touristique trois étoiles dans le guide Michelin, avec son jardin Okayama Korakuen, l'un des trois plus grands jardins du Japon, l’atmosphère incroyable du site de Kurashiki Bikan avec ses murs blancs, ainsi que les Hiruzen Highlands, une station d'été.

Une atmosphère incomparable.

Bénéficiant du plateau d'Hiruzen au nord, de la mer intérieure de Seto et de la beauté des nombreuses îles au sud, la préfecture d'Okayama est riche en aliments provenant des montagnes et de la mer. Elle est également connue comme le "Royaume des fruits" pour ses pêches, ses raisins muscat, pione et autres variétés cultivées au sein de ce doux climat.