Fondée en 1863 dans la ville côtière de Takehara

Quelques mots sur la maison Gochôda

A propos du producteur

Ce que nous aimons

Le brassage du saké commence par la culture du riz ». C’est parce que la Maison Gochôda accorde une importance primordiale aux matières premières avec lesquelles elle travaille, qu’elle n’achète qu’un riz issu de la variété de riz à saké Yamada-nishiki cultivé principalement par un groupe d’agriculteurs liés à la brasserie.

Leur savoir-faire

Sous l’influence du réchauffement climatique, le riz a tendance à se durcir depuis une dizaine d’années. Il est donc important d’adapter la fabrication du saké à ces changements.
Garder un œil attentif à la production du riz permet ainsi de garder le contrôle et d’anticiper les variations de qualité, afin de produire de façon constante le meilleur saké possible.

Le département de Saga où est produit ce saké, est situé sur Kyûshû, la grande île de l’Ouest japonais.

Un région de SAKÉ.

Dans toute la région il n’y a qu’à Saga que l’on produit historiquement du saké, grâce notamment à son importante production rizicole ...

Label qualité.

Il existe même depuis 2004 un label garantissant une production de qualité 100% locale...

Un investissement centenaire.

Dans le monde du saké, la notion de terroir est habituellement moins important que dans celui du vin ...

Un goût incomparable.

Les sakés de Saga sont dans l’ensemble doux, légers et gourmands. Élégants et équilibrés ...